June 22, 2007

Regardes le Ciel


Dédié à Sabrina

Ce Bientôt Là reviendra t- il cette fois?

Que dire moi qui ne me suis habitué qu’à la voix?

Je n’aurai peut être pas du voir passer le mirage

Non, Combien de fois devrai –je te le répéter?

Réveilles-toi vite, regardes le ciel qui s’ouvre

L’orage ne te réserve plus de place dans le cœur

Elle n’est plus là cette étoile qui t’inspire

De quel droit est ce qu’elle se retire avant la fin?

La belle est partie, avec elle «alilham» s’en va et

Sans doute « alahlam» et les rêves s’évaporent

L’inspiration et les poèmes disent adieu

Au sourire angélique de cette poésie unique

Et au généreux fleuve de tendresse « alhanane »



8 comments:

Nina louVe said...

Mon Dieu ! D'abord la photo... les goélands, les rieuses, les mouettes sont, après les bruants, mes oiseaux préférés.

Puis cette poésie, mi triste mi joie, mi foi, mi peine.

Choukran Rêveur

dreamer said...

Tu sais ici ces beaux oiseaux nous tiennent compagnie et leurs cris mêlés au sifflement du vent et au son des vagues font partie de notre paysage sonore quotidien et c'est une joie pour moi de partager toute cette richesse surtout avec des mordus de la nature, comme toi.
La poésie étant le langage des émotions est le moyen le plus approprié pour s'adresser au coeur plutôt qu'a l'esprit.
Je suis très touché, Nina

Marie-Aude said...

Absolument superbe !

dreamer said...

Bienvenue, Marie-aude et merci

Nina louVe said...

Que c'est bon de te revoir écrire Rêveur ! Miam !

dreamer said...

Merci, Nina,
Tu sais mieux que moi que l'écriture ça va, ça vien. Tout dépend du quotidien et de l’état d’esprit. De ton coté, j'ai l'impression que tu écris moins ces derniers temps! J'ai hâte de lire l'un de tes longs poèmes sur ton blog.

Nina louVe said...

ça s'en vient.... je ponds pour le second livre ces temps-ci

Nina louVe said...

mais toi ?